Citation du 18 septembre 2020

« Si tous les dirigeants de ce monde, si tous les hommes et femmes de pouvoir s’arrêtaient pour se reconnecter avec l’enfant oublié dans les confins d’eux-mêmes…Le monde serait bien différent « 

Elena Martinez

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 17 septembre 2020

J’ai régulièrement cette étrange sensation d’être une autiste dans un univers de sentiments et d’émotions complexes.

Il y a les individus qui veulent une chose mais agissent de façon contraire afin de l’obtenir.

Ceux qui ont peur de l’échec alors que d’autres ont peur de réussir ou encore ceux qui souhaitent être compris alors qu’ils ne se comprennent pas eux-même.

Il y a également ceux qui clament haut et fort qu’ils t’aiment plus que leur vie même, qu’ils feraient tout pour ton bonheur et qui dans un moment de jalousie aveugle, d’envie malsaine mettent le feu au ciel de ta vie, ne laissant que cendres et silence.

Sans oublier ceux qui espèrent que tu exauceras leurs rêves, leurs désirs, alors que de ton côté tu en souhaites tout autant. Laissant deux êtres déçus et dans une attente infinie… 

Elena Martinez

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 16 septembre 2020

Défaire le noeud des méandres

Suivre le flot des années

Dans l’espoir que les hommes finissent par s’entendre

La paix, n’est-elle guerre qu’une utopie désuète et démodée ?

Tendresse sur votre jour 🙂 Elena

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 15 septembre 2020

Puisses-tu attirer quelqu’un qui parle ton langage afin que tu n’aies pas à passer ta vie à traduire ton âme !

Rûmî

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 14 septembre 2020

Un brin d’humour…

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 13 septembre 2020

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 12 septembre 2020

Les émotions colorent la vie et en dessinent les contours. Bleu c’est la couleur de toutes mes couleurs. Bleu c’est le ciel, la mer, la nuit et le tissu de mon cœur qui mêlant tout son sang à l’encre marine des sentiments a laissé couler en moi sa teinte violacée et son parfum lilas.

Texte, tous droits réservés, Elena Martinez

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

NOUS IRONS AU BOIS

Nous marcherons à pas feutrés sur le sentier menant au bois

De peur d’éveiller en ce royaume, le silence qui roi.

La musique du silence de mille sons discrets compose ses mélodies

Ne bougeons plus, écoutons…

Écoutons la musique de l’eau cascadant en ondes claires et le bruissement des feuilles sous les doigts du vent.

Écoutons et peut-être entendrons-nous dans ce bois

La voix minuscule de chaque pierre

S’orchestrant harmonieusement sous nos pas.

Ne piétinons pas, ne faisons qu’effleurer cette vie qui sommeille

Et qui s’éveille sans fracas

Respirons avec le bois, du même souffle que ces arbres

Qui tendent leurs bras de partout afin de nous en faire un toit.

Écoutons, la musique de la nature qui danse

Et peut-être entendrons-nous avec un peu de chance

Nos cœurs qui battent la chamade

Et découvrirons-nous dans cette brève étude du silence

La vie dans toute sa véritable essence.

© Tous droits réservés, Elena Martinez

Publié dans Philosophie de l'instant, Poésie humaniste | Laisser un commentaire

Conscience

« On ne peut devenir que ce qu’on est »

H. de Balzac

Est-ce l’éveil qui nous montre la voie de la pleine conscience ou est-ce le contraire ? 

 Cependant, depuis quelques temps le regard que je pose sur toute chose sans être différend me semble plus profond, plus sensible et également plus tendre. Comme si je cherchais consciemment à en saisir l’essence première pour tenter ainsi, de mieux la comprendre ou alors, comme si je tentais consciemment de laver mon regard des images socialement sur utilisées pour redécouvrir la vie avec plus de candeur, tout en préservant le point de vue bénéfique de l’expérience acquise.

  J’ai également pris conscience que j’ai encore tout à découvrir et davantage à désapprendre pour me présenter plus humble, vulnérable et nue sur le chemin lumineux et multiple de la connaissance.

  Ainsi, je réalise que je me suis enorgueillie par le passé de vivre pour les autres alors qu’il aurait été plus sage de ma part de vivre avec et non pour les autres et de leur accorder ma pleine présence…car comment prétendre être présent à l’autre si nous demeurons absents à nous-même ? Et comment être soi si nous laissons aux autres le soin de nous définir ? Et finalement comment être défini autrement que par nos actions ?

 Je crois que la sérénité débute par l’acceptation de qui l’on est dans le ici et maintenant et non pas de « qui » on souhaiterait devenir un jour.

 À présent, je choisis d’être là à chaque instant dans la pleine conscience de l’instant avec mes forces et mes faiblesses. Je choisis de toucher et d’être toucher, de sentir et d’être ressenti, d’écouter et d’être entendu, de comprendre et d’être comprise ou non…

© Texte, tous droits réservés, Elena Martinez

Publié dans Philosophie de l'instant, Psychosocial | Laisser un commentaire

Citation du 10 septembre 2020

Image | Publié le par | Laisser un commentaire