JE SUIS…

Je suis cette étoile suspendue au firmament de ta pensée.
Une image magnifiée par certain, mais aussi un peu de poussière que l’on foule distraitement du pied.
Une particule du néant qui se réinvente et reprend vie par la magie d’un simple regard.

© Tous droits réservés, Elena Martinez

Publié dans Philosophie de l'instant | Laisser un commentaire

Citation du 24 octobre 2019

Pour toi Billie Laura

Photo de psychanalyse jungienne.
Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Philosophie de l’instant du 16 octobre 2019

Une puce d’eau frétille

Sur l’onde claire

Parfaite danse de l’éphémère

Gerris, Puce D'Eau, Des Animaux, L'Eau
Publié dans Philosophie de l'instant | Laisser un commentaire

Citation du 15 octobre 2019

Photo de Santé+ Magazine.
Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Philosophie de l’instant (Haïku)

Tes heures

Me naviguent ailleurs

À demain du bonheur

E.Martinez

Océan, Ciel Étoilé, Voie Lactée, Reste
Publié dans Philosophie de l'instant | Laisser un commentaire

Citation du 9 octobre 2019

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Écris!

Écris!

Écris, puisque le temps est un filou
Que dès l’aube, il nous prend tout
Puisque la vie sur Terre est si brève
Et qu’on porte nos rêves à bout de bras
Écris, puisque chaque nuit imprime sa fièvre
Sur nos fronts brûlants d’émois

Écris, puisque le silence s’alite
Entre les draps virtuels, entre les lignes
Et qu’un matin à un autre fera suite
Pour en oublier nos heures indignes
Écris, puisqu’on se trahit souvent par trop de mots
Tous ces maux tatoués à même la peau

Et si l’horizon et le temps sont propices (refrain)
Aux vers livrés sans artifices
Au cœur de la nuit ou en plein jour
Au nom de l’espoir et de l’amour
Écris!

Écris, puisque tu connais si bien la manière
De soulager nos peines par tes lumières
Nos lendemains de solitude passagère
De nuits filantes et éphémères
Écris, puisque tu as encore tant à nous dire
Et que les archets du désespoir
Entonnent les harmonies bleutées du soir

Écris, comme s’il ne restait plus que toi
Pour témoigner de notre désarroi
Et de tous nos éclairs de joie
Que tu dérides sous tes doigts
Écris, sans te poser tant de questions
Sur ce que les autres alentours penseront

Et si l’horizon et le temps sont propices (refrain)
Aux vers livrés sans artifices
Au cœur de la nuit ou en plein jour
Au nom de l’espoir et de l’amour
Écris!

©, Texte tous droits réservés, Elena Martinez
©, Footnotes, Acrylique, techniques mixtes, 20×20, Marie-Eve Roy, vendu

Publié dans Poésie humaniste | Laisser un commentaire