Citation du 30 mars 2022

Voici une photo du Jardin de Majorelle (2019) à Marrakech au Maroc. Comme quoi, il n’existe que les frontières que l’homme a mis en place. C’est pourquoi nous sommes tous concernés par cette guerre. Un homme vaut un homme, une femme une femme et un enfant un enfant comme le nôtre, le vôtre. La folie meurtrière décime en quelques secondes ce que d’autres auront pris des décennies à construire. Ne condamnons pas un peuple en particulier, que cela soit la Chine pour le Corona, les Russes pour la guerre. Ce ne sont pas les populations qui ont une soif démesurée, de pouvoir, de gloire, de territoire. Ce sont quelques individus. Je suis solidaire du peuple ukrainien mais également du peuple russe ou canadien ou espagnol  et tous les autres car bien avant d’être d’une nationalité…je suis d’une humanité !

A propos dynamot

Consultante psychosociale et conseillère en développement socioprofessionnel mon centre d'intérêt premier est l'accompagnement de mon prochain dans le respect de son autodétermination ainsi que ma passion pour le pouvoir constructif de certains mots lorsqu'ils sont rattachés à l'action.
Cet article a été publié dans Citation du jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s