Citation du 14 décembre 2020

Je veux savoir si tu peux vivre avec l’échec, le tien ou le mien. Et malgré cela rester debout au bord du lac et crier : « Oui ! » au disque argenté de la lune. Je ne m’intéresse pas à l’endroit où tu vis ni à la quantité d’argent que tu as. Je veux savoir si après une nuit de chagrin et de désespoir, tu peux te lever et faire ce qui est nécessaire pour les enfants. Je ne m’intéresse pas à ce que tu es, ni comment tu es arrivé ici. Je veux savoir si tu peux rester au centre du feu avec moi, sans reculer. Je ne m’intéresse pas à ce que tu as étudié, ni où, ni avec qui .Je veux savoir ce qui te soutient à l’intérieur, lorsque tout le reste s’écroule .Je veux savoir si tu peux être seul avec toi-même, et si tu aimes véritablement la compagnie de tes moments vides.

Oriah Mountain

A propos dynamot

Consultante psychosociale et conseillère en développement socioprofessionnel mon centre d'intérêt premier est l'accompagnement de mon prochain dans le respect de son autodétermination ainsi que ma passion pour le pouvoir constructif de certains mots lorsqu'ils sont rattachés à l'action.
Cet article a été publié dans Citation du jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s