Un goût d’oubli…

Un goût d’oubli…

J’ai frappé à la porte close de la mémoire
Elle m’a gentiment prié d’entrer
A poussé une chaise pour que je puisse m’assoir
À la table joliment dressée de mon passé

Au grand service des souvenirs me voilà convié
De l’entrée à l’entremet, je suis l’unique invitée
Elle me présente alors des saveurs jusqu’alors insoupçonnées
Sont-elles bien réelles ou les avais-je imaginées?

Les textures et les goûts se mélangent à chaque bouchée
Parfois sucrées, amères ou encore salées
Il y a tour à tour le croquant, le moelleux
Le fondant, le piquant et le délicieux

Et voilà qu’alors, sur le bout de ma langue un goût imprécis
Celui de l’oubli…
Des essences s’affadissent
D’autres s’amenuisent

Le bouillon des images se brouillent soudain
Je ne sais plus si j’ai encore faim
Mes souvenirs se font si vagues, si lointains
Jusqu’à la fadeur des heures et puis plus rien

À la grande tablée de la mémoire
Ne reste plus que quelques miettes de mon histoire
Et ce goût d’oubli
De plus en plus précis…


© Texte, tous droits réservés, Elena Martinez

A propos dynamot

Consultante psychosociale et conseillère en développement socioprofessionnel mon centre d'intérêt premier est l'accompagnement de mon prochain dans le respect de son autodétermination ainsi que ma passion pour le pouvoir constructif de certains mots lorsqu'ils sont rattachés à l'action.
Cet article a été publié dans Poésie humaniste. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s