JUNGLE URBAINE!

Photo de Éclats de vers (Elena Martinez).

Un troupeau aux couleurs bigarrées
Aux carcasses de métal
Et aux entrailles d’acier
Prend position, rugit et détale
Laissant sur son chemin
Huile, essence et crachins
Vapeurs nauséabondes
Nature moribonde
Rébus de ferraille
Champs de batailles

Le Tintamarre des klaxons
Fracas dans les nids de poules
Des buildings au long cou
Baobab de bétons
La grisaille couvre tout
Un seul horizon
Décoré de goudron

Jaguars vrombissantes
Et gazelles anonymes
Cacophonie abasourdissante
Dont les piétons sont les victimes

Et parfois çà et là
Pour ralentir nos pas
Un oasis d’un tendre vert
Dans le gris désert
Une fleur éphémère
Éclos sous une raie de lumière

© Tous droits réservés, Elena Martinez

A propos dynamot

Consultante psychosociale et conseillère en développement socioprofessionnel mon centre d'intérêt premier est l'accompagnement de mon prochain dans le respect de son autodétermination ainsi que ma passion pour le pouvoir constructif de certains mots lorsqu'ils sont rattachés à l'action.
Cet article a été publié dans Poésie humaniste. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s