Citation du 21 juin 2017

396475_2734958287170_1053692591_2750036_1107867594_n

Le silence s’installa, bavard, plein. Dans ce silence, gisait l’acceptation du destin, l’idée qu’on déguste la vie tout autant qu’on l’endure. On prend sa part, on profite, on jouit puis on meurt. La bête le sait. Seul l’homme l’oublie.

La femme au miroir – Eric-Emmanuel Schmitt

A propos dynamot

Consultante psychosociale et conseillère en développement socioprofessionnel mon centre d'intérêt premier est l'accompagnement de mon prochain dans le respect de son autodétermination ainsi que ma passion pour le pouvoir constructif de certains mots lorsqu'ils sont rattachés à l'action.
Cet article a été publié dans Citation du jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s