Citation du 10 avril 2017

Je te donne rendez-vous dans une petite gare du temps exact. Aucun horaire de train ne mentionne la possibilité d’un tel confluent. Tu viendras avec tes fragrances de femme et ton âme posée sur un prétexte. Je serai déjà un vieil auteur oublié par les salons et les éloges. Qu’importe j’aurai posé mes virgules et le verbe prétentieux qui est “durer”. Plus rien n’aura d’importance. Habiter le reste de la vie comme une petite maison au bout du village.
© Patrick Chemin
17362503_1375966815782362_6036836820969508650_n (1)

Tous les droits au propriétaire

A propos dynamot

Consultante psychosociale et conseillère en développement socioprofessionnel mon centre d'intérêt premier est l'accompagnement de mon prochain dans le respect de son autodétermination ainsi que ma passion pour le pouvoir constructif de certains mots lorsqu'ils sont rattachés à l'action.
Cet article a été publié dans Citation du jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s