Message du 13 septembre 2016

Par Eric-Emmanuel Schmitt

LA SAGESSE DE DIRE « OUI ».

« Revenu ici, j’ai dû écouter plusieurs fois ton Concerto pour clarinette dans le but de mieux
comprendre.
Accepter l’inévitable tristesse. Consentir au tragique de l’existence. Ne pas se raidir contre
la vie en la niant. Cesser de la rêver autre qu’elle n’est. Epouser la réalité. Quelle qu’elle soit.
Tu m’offres la sagesse de dire « oui ». Etrange, ce « oui », alors que mon siècle, ma formation
intellectuelle, nos idéologies me donnent l’illusion d’être fort en opposant un « non ».
Ce soir, je me suis pardonné.
Pardonné de ne pas avoir le pouvoir de changer l’univers. Pardonné de ne pas savoir rivaliser
avec la nature quand elle nous détruit. Pardonné de n’avoir comme arme que ma seule
compassion.
Ce soir, je me suis pardonné d’être un homme.
Merci. »

(Ma vie avec Mozart – Éric-Emmanuel Schmitt)

A propos dynamot

Consultante psychosociale et conseillère en développement socioprofessionnel mon centre d'intérêt premier est l'accompagnement de mon prochain dans le respect de son autodétermination ainsi que ma passion pour le pouvoir constructif de certains mots lorsqu'ils sont rattachés à l'action.
Cet article a été publié dans Message. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s