Citation du 10 août 2016

C’EST INTENSE, MERVEILLEUX.

« D’un amour essentiel, on ne se remet pas. Si on s’en remet, c’est que, de toute façon, ça n’en valait pas la peine.[…]

Une fois, j’ai vu la foudre toucher un arbre. Je me suis sentie très proche de lui. Il y a un moment où l’on brûle, où l’on se brûle, c’est intense, merveilleux. Après, il ne reste que des cendres. »

(La rêveuse d’Ostende – Eric-Emmanuel Schmitt)

13925360_10153995064233740_6853853408868839859_n

A propos dynamot

Consultante psychosociale et conseillère en développement socioprofessionnel mon centre d'intérêt premier est l'accompagnement de mon prochain dans le respect de son autodétermination ainsi que ma passion pour le pouvoir constructif de certains mots lorsqu'ils sont rattachés à l'action.
Cet article a été publié dans Citation du jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s