Culpabilité versus responsabilité

Chacun doit s’éveiller aux conséquences de ses actes, prendre ses responsabilités.

Altaf Tyrewala

11851

Je vois toujours poindre un sourire amusé sur le visage de mes participantes lorsque je leur confie que j’ai volontairement effacé des mots de mon dictionnaire Larousse en y mettant du blanc correcteur. « Culpabilité » est l’un de ceux-là. Eurasie, diront certains, ridicule, inutile, amusant, penseront d’autres et qui sait quelques-uns connaissant le pouvoir des mots y trouveront un sens.

Voici la définition qui se trouvait dans mon dictionnaire pour le terme culpabilité :

  • État de quelqu’un qui est coupable d’une infraction ou d’une faute
  •  Sentiment de faute ressenti par un sujet, que celle-ci soit réelle ou imaginaire

Comme nous pouvons le constater, rien de positif ne peut émerger d’un sentiment de culpabilité. Point de rédemption semble possible, point d’opportunité de corriger une erreur commise.

Voyons à présent pour le terme responsabilité:

  • Obligation ou nécessité morale de répondre, de se porter garant de ses actions ou de celles des autres 

Donc, la responsabilité suggère une ouverture concrète du fait que nous pouvons être responsable du bien comme du mal que nous faisons. Nous avons donc par notre responsabilité, un pouvoir sur nos actions.

Jacques Salomé, psychosociologue a exprimé que nous sommes responsables non pas de ce qui nous arrive, non pas de ce que nous désirons voir arriver, mais de ce que nous en faisons. Ainsi, il nous appartient d’être responsable de tout ce que nous avons à faire à partir de ce qui surgit dans nos vies. Il y a ce qui nous arrive, ce qui est touché, réveillé ou blessé en nous, et il y a ce que nous en ferons.

vaincre-la-culpabilite-2-638

Nous sommes donc responsables de l’estime, de l’amour et du respect que nous portons. Nous sommes responsables aussi de l’amélioration de nos relations.

Pourquoi certaines personnes naissent avec si peu et parviennent à réaliser tant de choses  ? Pourquoi d’autres qui semblent tout avoir accomplissent si peu de choses?

Peut-être que celles qui réussissent se sentent responsables  et non coupables de tout ce qui leur arrive et décident de prendre leur vie en main malgré les obstacles qui jonchent leur parcours.

A propos dynamot

Consultante psychosociale et conseillère en développement socioprofessionnel mon centre d'intérêt premier est l'accompagnement de mon prochain dans le respect de son autodétermination ainsi que ma passion pour le pouvoir constructif de certains mots lorsqu'ils sont rattachés à l'action.
Cet article a été publié dans Psychosocial. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s