Les mots à réinventer…

 

 » Les mots sont les petits moteurs de la vie »

Erik Orsenna

Les mots étaient là, fixés sur l’écran géant du temps bien avant que je ne les décroche un à un de leur voile marine pour les aligner sur le blanc désert du papier.

Des mots aussi vulnérables que je l’étais face à l’existence, des mots tremblants qui se voulaient fait d’autrement.

Des mots essentiels sortis tout droit d’un tiroir de silence dépoussiérés des accents du superficiel.

Des mots aériens et parfumés, des mots que j’avais négligés en chemin après avoir embrassé une dernière fois comme je l’avais cru à tort mon enfance.

Et pourtant, les mots étaient là, côte à côte, si sereins et si pleins d’espoir. Des mots lumineux et créateurs, des mots traits d’union, dont la seule gloire est de garder une foi inébranlable en un monde meilleur.

Voilà, les mots que j’espérais et qui à mon insu ont façonné ma vie. Ces mots que j’attendrais encore et encore, demain, maintenant et en chacune des secondes qu’une nouvelle seconde dévorent :

Espoir, respect, compréhension, amour, paix, liberté, tolérance, justice, douceur, tendresse, intégrité…

 

© Texte, tous droits réservés, Elena Martinez

 

A propos dynamot

Consultante psychosociale et conseillère en développement socioprofessionnel mon centre d'intérêt premier est l'accompagnement de mon prochain dans le respect de son autodétermination ainsi que ma passion pour le pouvoir constructif de certains mots lorsqu'ils sont rattachés à l'action.
Cet article a été publié dans Psychosocial. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s