Ô hiver!

Photo  Regarde en l'avenir  Et ne te fis aux souvenirs

Il  existe pourtant des hivers qui s’installent dans notre coeur et qui n’ont plus la force d’espérer un printemps qui se fait attendre infiniment…

Je succombe à ton charme ô hiver
Hiver de froid, de neige, de flocons
Hiver de nos solitudes nocturnes
Hiver des avalanches dans nos vallées
Saison des étreintes immuables

Tu n’as pas fini de blanchir ta peine
Hors d’haleine, exténué, moribond,
Tes cristaux de givre bordant tes longs cils
Cherchant l’exil et l’asile, toi au cœur glacé

Tu n’as pas fini de blanchir ta peine
Rêve de colliers tressés de fleurs
De jupes qui voltigent au vent,
De nouvelles ferveurs et faveurs
De gaies couleurs pastels
Sur ton manteau d’absence
De gosiers emplumés picorant le silence

Sous peu, le printemps prendra la relève,
Nous secouant le sang
Te laissant t’enfuir, déguerpissant
Vers des cieux plus cléments
Repos du juste, du rude combattant

Tu finiras bientôt de blanchir ta peine
De rendre l’âme, ô hiver
Je t’attendrai sur le seuil des saisons
J’y planterai des rêves, tes rêves
Dans tes contrées du silence
Où germent nos modestes poèmes…

Elena Martinez & Mohammed El Qoch

A quatre mains
© Tous droits réservés.

 

 

Publié dans Poésie humaniste | Laisser un commentaire

Citation du 12 décembre 2017

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Le Harcèlement…

  « Puisque la violence réapparaît à chaque époque sous de nouvelles formes, il faut en permanence reprendre la lutte contre elle. »
Stefan Zweig
AU TRAVAIL :
Définition du harcèlement psychologique
Historique de la législation modifiant la Loi sur les normes du travail:
Le 1er juin 2004 une nouvelle législation modifiant la loi sur les normes du travail et créant le droit pour tout salarié de vivre dans un milieu exempt de toutes les formes d’harcèlements, est entrée en vigueur au Québec (article 81.19). Cette loi, adoptée à l’unanimité en décembre 2002 à la suite de travaux intensifs sur le Projet de loi 143 menés par la Commission permanente de l’économie et du travail de l’Assemblée nationale est inspirée des lois ayant le même objet et qui sont en vigueur en France depuis 2002.
pervers narcissique, MF Hirigoyen (5)
Le mobbing, ou le harcèlement psychologique au travail – Nos Pensées
Le harcèlement porte atteinte à la dignité ou à l’intégrité psychologique ou physique du salarié et entraîne, pour celui-ci, un milieu de travail néfaste.
Selon les normes du travail, on entend par harcèlement psychologique ou au travail :
Une conduite vexatoire se manifestant soit par des comportements, des paroles, des actes ou des gestes répétés qui sont hostiles ou non désirés, est une violence à petites doses, qui ne se repère pas, mais qui est pourtant très destructrice, par exemple :
  • Ridiculiser une personne ou son travail
  • L’isoler
  • L’empêcher de s’exprimer
  • Avoir des propos ou des gestes offensants ou diffamatoires
  • Déstabiliser, menacer, agresser
  • Faire subir des représailles au salarié
  • Discriminer selon les motifs contenus dans la Charte des droits et libertés de la personne
Chaque attaque prise séparément peut souvent sembler anodines. C’est l’effet cumulatif des microtraumatismes fréquents qui constitue l’agression. Il faut replacer cette problématique au sein des autres formes de souffrance au travail (par exemple : le stress, les conflits, le comportement plus ferme de certains dirigeants, les contraintes professionnelles, les mauvaises conditions de travail, etc.) qui elles, ne sont pas du harcèlement pour éviter d’en faire un amalgame. Il faut également replacer la violence au travail dans un contexte plus global de la violence dans notre société, que ce soit dans les lieux publics, les écoles ou les familles car toutes ces violences agissent entre elles.
Le harcèlement porte atteinte à la dignité ou à l’intégrité psychologique ou physique du salarié et entraîne, pour celui-ci, un milieu de travail néfaste.
Toutefois, les normes du travail mentionnent qu’une seule conduite grave peut aussi constituer du harcèlement si elle porte atteinte et produit un effet nocif continu pour le salarié.
Cependant, en ce qui concerne le monde du travail, la question des témoins se pose de manière critique: Pourquoi n’ont-ils pas vu ? Pourquoi non-t-il pas réagi ? En effet, ce n’est qu’en observant et en analysant la problématique dans son ensemble que nous pouvons comprendre en partie cette problématique qui passe en permanence de l’individuel au collectif.
Définition du harcèlement sexuel

Cependant, il est évident que lorsque l’harceleur est un supérieur ou l’employeur, la plupart des victimes n’osent pas porter plainte car celles-ci craignent de perdre leur emploi ou encore de faire l’objet de traitements punitifs injustifiés.
Le harcèlement sexuel au travail comprend toutes les formes d’attentions ou d’avances non désirées à connotation sexuelle qui provoquent de l’inconfort, la crainte et menacent notre bien-être et/ou notre emploi.
Cela peut comprendre :
  • Œillades, paroles, gestes, attouchements, menaces, propositions
  • Blagues, affichage de matériel pornographique
  • Sollicitation de faveurs sexuelles non désirées
  • Questions intimes ou sifflement
  • Agressions à caractère sexuel et peut-être même aller jusqu’à l’assaut sexuel (viol)
  • Commentaires inappropriés d’ordre sexuel, remarques sur le corps de la victime, son apparence, plaisanteries qui dénigrent l’identité sexuelle ou l’orientation sexuelle

 

L’harceleur peut être l’employeur, le superviseur, un employé, un collègue de travail, un client, etc. C’est une forme de discrimination, d’abus de pouvoir et de violence faites envers la personne.

Cependant, il est évident que lorsque l’harceleur est un supérieur ou l’employeur, la plupart des victimes n’osent pas porter plainte car celles-ci craignent de perdre leur emploi ou encore de faire l’objet de traitements punitifs injustifiés.
Si vous êtes victime de ce processus psychologique comme ce fut mon cas , il est nécessaire de mettre fin à ces agissements en vous...
Solutions :
  • Des protocoles de prévention contre le harcèlement accessible pour tous les employés et dans tous les milieux de travail
  • Porter plainte à la CNESST et être accompagné dans le processus car la victime de harcèlement est souvent fragilisée. Toutefois, plus il y aura de plaintes répertoriées, entendues et résolues et plus nous pourrons travailler dans des milieux de travail exempt d’harcèlements tant psychologique que sexuel
  • Une plainte doit être déposée dans les 90 jours et aboutira, s’il n’y a pas de possibilité de conciliation entre les parties, à un juge administratif de la CNESST (Commission des normes, de l’équité, de la santé et sécurité au travail)
Sources :
CNESST-Normes du travail, Le harcèlement en milieu de travail, 2016
Hirigoyen, Marie-France, Le harcèlement moral dans la vie professionnelle, Pocket, 2001
Le Groupe d’aide et d’information sur le harcèlement sexuel
Par: Elena Martinez, conseillère en emploi
Publié dans Psychosocial | 2 commentaires

Citation du 11 décembre

thumbnail_IMG_20170327_174310

L’ENFANT VIT EN MOI ***

 » L’enfant vit en moi. Il a été conservé, écouté, entretenu, magnifié. Souvent, les gens qui passent quelques heures en ma compagnie s’exclament en conclusion que, malgré mon physique dense, tout en épaules et en muscles, je suis un enfant. Je prends leur surprise pour le compliment ultime. S’il réussit sa vie, l’adulte devient le fils (la fille) de l’enfant qu’il fut. Aujourd’hui, je suis mon fils (ma fille). Enfin. Et maintenant que je suis devenu mon enfant, j’espère l’être pour toujours. »

 Éric-Emmanuel Schmitt

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Le pouvoir de l’amour…

Publié dans Vidéo du jour | Laisser un commentaire

Citation 10 décembre 2017

« Une rencontre, c'est quelque chose de décisif, une porte, une fracture, un instant qui marque le temps et crée un avant et un après. » - Eric-Emmanuel Schmitt  »L’Évangile selon Pilate » (2000)

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 9 décembre 2017

156435_403939222978198_1215609982_n

«Personne d’autre que toi n’a accès au monde que tu portes en toi; tu es son gardien et son entrée. Personne d’autre ne peut voir le monde de la manière dont tu le vois. Personne d’autre ne peut sentir ta vie de la manière dont tu la sens. Il est donc impossible de comparer deux personnes car chacune se tient sur un terrain extrêmement différent.»

John O’Donohue

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 8 décembre 2017

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Entrevue par le regroupement francophone canadien

Capture d_écran 2017-09-13 à 10.33.01

http://refc.ca/entrevue-elena-martinez-auteure-sept-amis/

Le REFC présente : Elena Martinez, auteure

30 novembre 2017

D’origine espagnole et ayant appris le français en France avant de s’établir au Québec à l’âge de six ans, Elena Martinez est aujourd’hui conseillère en développement socioprofessionnel et auteure. Dans la foulée de la parution de son dernier livre, Les sept amis, créé avec l’illustratrice Daniela Zekina et publié aux Éditions Bouton d’or Acadie, elle a accepté de se prêter au jeu et de répondre à nos questions pour qu’on la découvre autrement.

1. Quelles ont été les lectures marquantes de votre jeunesse?

Il y en a eu plusieurs, mais c’est sûr qu’il y a eu les livres de Romain Gary, dont La vie devant soi, qui est vraiment venu me chercher. Moi, je lis depuis que j’ai peut-être six, sept ans. Mon premier livre était sans images, et c’était La dame au camélias, d’Alexandre Dumas fils. Alors ça c’en est un, aussi, qui m’a beaucoup marquée. J’aime beaucoup les livres d’Éric-Emmanuel Schmitt, aussi; ils ont aussi laissé leur empreinte. Et, évidemment, mon maître à moi, c’est Christian Bobin, qui écrit des livres plus poétiques et philosophiques, et qui met beaucoup de lumière dans ses textes. J’adore la lumière.

2. À quel moment et dans quel contexte avez-vous décidé de devenir auteure?

Je ne pourrais pas dire exactement quand, parce que je pense que j’écris depuis que j’ai l’âge de comprendre qu’on peut écrire. Moi, je ne dessinais pas de petits bonshommes allumettes ou de petits dessins, quand j’étais jeune; c’étaient des lettres. J’ai appris le français en France, de l’âge de trois ans à six ans; on apprenait à faire nos lettres, et pour moi, c’était ça, déjà, le premier contact avec l’écriture, et ça n’a jamais arrêté depuis.

3. Quel genre de lectrice êtes-vous?

J’embarque facilement dans différents styles, mais c’est sûr que tout ce qui est très métaphorique, très imagé, vient me chercher. Parfois, il va y avoir des textes où il y aura beaucoup de densité au niveau des mots, mais pour moi, ce sont les images : qu’est-ce que ça va susciter comme impression, comme émotion? C’est ça que j’aime dans un texte, moi.

4. Quel est votre mot préféré de la langue française, et pourquoi?

Je dirais encore « lumière », parce qu’il éclaire tous les autres.

5. Quel mot utiliseriez-vous pour vous décrire?

« Passionnée ».

6. Êtes-vous du genre à juger un livre par sa couverture ou par son titre?

Quand j’ai fait connaissance avec Christian Bobin, c’est le titre qui m’a accrochée, parce qu’il y avait le mot « lumière » dedans : La lumière du monde. C’est venu me chercher, c’était assez lumineux comme titre. Donc je dirais que oui, ça a une grande importance. Plus le titre que la couverture, pour moi.

7. Est-ce qu’il y a un personnage fictif de la littérature que vous aimeriez rencontrer?

Je ne me souviens plus de son nom, mais j’aurais bien aimé rencontrer le petit garçon dans le livre de Romain Gary, La vie devant soi, parce qu’il était vraiment attachant. Ce serait de voir comment pense un enfant de cet âge-là, et un peu la poésie face à la vie qu’on perd quand on devient adulte. Selon moi, tous les enfants sont des poètes; souvent ils vont faire des remarques ou des réflexions, et c’est plein de poésie, les mots d’enfants.

8. Parlez-moi de votre dernière lecture marquante, c’était quoi?

C’était le dernier livre d’Éric-Emmanuel Schmitt, La vengeance du pardon. J’aime beaucoup ses œuvres, c’est très humain, et on voit qu’il y a une quête de sens, qui n’est pas nécessairement une quête religieuse, mais plutôt une quête spirituelle. Je pense que c’est quelque chose qui est très important, de nos jours, de retrouver un sens de la vie qui est au-delà du matériel.

Le livre Les sept amis d’Elena Martinez et de Daniela Zekina est publié aux ÉditionsBouton d’or Acadie. Le lancement montréalais du livre a lieu le samedi 2 décembre à 14 h à la Librairie Renaud-Bray de l’Avenue du Parc, à Montréal.

Alice Côté Dupuis

 

Publié dans Message | Laisser un commentaire

citation du 7 décembre 2017

071217G

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 6 décembre 2017

Un rêve est un désir de notre âme…

Un désir doit être exprimé et réalisé… car il renferme une expérience importante pour la compréhension de soi-même…

L’image contient peut-être : texte

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 5 décembre 2017

051217G

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 4 décembre 2017

Saute… et laisse-toi pousser des ailes pendant ta chute. 

Ray Bradbury

15356516_593981860788327_2433353252318372759_n

Vicente Serra

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Lancement des 7 amis…

Merci à tous et toutes pour cette belle aventure. Ce samedi 2 décembre au lancement des « 7 amis » nous avons eu un traitement royal de la part de toute l’Équipe Renaud-Bray sur Avenue du Park et notre petit livre s’est fait beaucoup de nouveaux amis…


Les 7 amis est une comptine pour les petits de 0 à 5 ans présentant l’unicité et l’amitié entre chaque jour de la semaine du lundi au dimanche de façon ludique mais surtout éducative.

Les magnifiques images sont de l’illustratrice et artiste-peinte Daniela Zekina 

http://boutondoracadie.com/products-page/les-sept-amis/

Pour les amis d’Europe qui veulent se procurer : Les 7 amis pour mettre dans les bas de Noël, il est disponible par le distributeur: Librairie du Québec.
Courriel: direction@librairieduquebec.fr 😉 pour petits de o à 4 voire 5 ans !

 

téléchargement

Publié dans Message | 1 commentaire

Vidéo du 2 décembre

Notre rapport au temps et à l’espace…

Publié dans Non classé, Vidéo du jour | Laisser un commentaire

Citation du 1 décembre 2017

Puente Cuenca

Le véritable lieu de naissance est celui où l’on a porté, pour la première fois, un coup d’œil intelligent sur soi-même.

Marguerite Yourcenar

Photo:  Le pont de Cuenca en Espagne de nuit.

Publié dans Citation du mois | Laisser un commentaire

Citation du 30 novembre 2017

301117G

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 29 novembre 2017

291117G

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 28 novembre 2017

161117G

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 26 novembre 2017

Aucun texte alternatif disponible.

 » Le Dieu que je vénère ne déclenche ni pensées ni actions négatives. Il éclaire, il apaise, il produit de l’amour. Loin d’augmenter les fissures ou d’amplifier les divisions, il nous fait pénétrer dans l’unité et l’harmonie du Tout. Il nous remplit de reconnaissance, pas de jalousie. Il comble nos frustrations ou nous signale leur ridicule. Il nous agrandit au lieu de nous rapetisser, tout en nous ramenant à une humilité modeste. Ce Dieu-là n’exige pas qu’on tue mais qu’on aime et qu’on perpétue la vie. »

( L’homme qui voyait à travers les visages – Éric-Emmanuel Schmitt)

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 25 novembre 2017

4b2cece04f964fa63ba4a359d847aa98

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Les 7 amis…

23795931_10159526915225328_2531858202632160161_n

 

Vous cherchez un petit livre pour vos petits lutins de 0 à 5 ans…

Daniela Zekina et moi vous présentons : Les 7 amis…

Une jolie comptine qui presente les jours de la semaine et le sens de l’amitié. 

Un petit livre magnifiquement illustrée sur papier glacé.

En vente par la Maison d’édition Bouton d’or Acadie ainsi que Renaud-Bray !

LSA_arg_LRes (1)

 

 

Publié dans Message | Laisser un commentaire

Citation du 22 novembre 2017

231117G

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 21 novembre 2017

141117G

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 19 novembre 2017

ext (2)

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 18 novembre 2017

171117G

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 17 novembre 2017

17426260_1151839631609282_5649991980898061504_n

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 15 novembre 2017

151117G (1)

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Je serais-là juste là…

Publié dans Vidéo du jour | Laisser un commentaire

Citation du 13 novembre 2017

131117G

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 12 novembre 2017

 

 

Puente Cuenca« Ce n’est pas l’amour, aussi merveilleux soit-il, qui permet à deux êtres qui s’aiment de rester ensemble dans la durée d’une vie. C’est la qualité de la communication, la richesse des échanges, la vitalité des partages qui nourriront leur relation et la maintiendront vivante. » 

Jacques Salomé

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

La mémoire selon Boris Cyrulnik

Ne pas parler d’une expérience vécue affecte-t-il notre mémoire de l’événement ?

98108be5dcc250b71a154bf5c83e2ab2

La mémoire n’est pas le retour du passé, c’est la représentation du passé, un acte de reconstruction. On se rappelle de morceaux de choses vraies que l’on réaménage de manière cohérente. Parfois, ce qui arrive est tellement fou, tellement impensable, qu’on est obligé de le réaménager. Comme d’être dans le coma, ou près de la mort, ce n’est pas normal ; c’est une situation exceptionnelle, extrême. Les gens qui font ces expériences en parlent un peu, et quand ils voient la réaction des autres, ils se taisent. Et quand ils se représentent ce qui leur est arrivé, ils font probablement ce que j’ai fait : ils ne mentent pas, mais arrangent la représentation de ce qui leur est arrivé. 

LA MÉMOIRE

Publié dans Psychosocial | Laisser un commentaire

Citation du 11 novembre 2017

13e7b7adeffd9c937370a9fbfed922dc

« L’âme est beaucoup plus compliquée et inaccessible que le corps. Elle est, pourrait-on dire, cette moitié du monde qui n’existe que dans la mesure où l’on en prend conscience. »

C. G. Jung « Ma Vie »

Publié dans Citation du jour, Non classé | Laisser un commentaire

Citation du 10 novembre 2017

Cette galerie contient 2 photos.

Galerie | Laisser un commentaire

Citation du 7 novembre 2017

6485013d63586dc1303b1631d4fe9fcb

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 6 novembre 2017

 

22730148_1526322850790541_4394684747774732007_n

©Dzhul Irina

C’est pareil pour tout. On tire des lignes droites et la vie fait des courbes.
Katherine Pancol

Publié dans Citation du jour, Non classé | Laisser un commentaire

Citation du 5 novembre 2017

 

21743177_832149903620345_3226766980524574981_n

« On ne pardonne pas quelque chose, on pardonne à quelqu’un. L’acte reste mauvais, mais la personne ne le devient pas. On ne peut la réduire à son geste nocif. Pardonner revient à considérer l’individu en entier, à lui redonner le respect et le crédit qu’il mérite. »

(La vengeance du pardon – Éric-Emmanuel Schmitt)

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 4 novembre 2017

16266167_1819990024920566_4407601166305928028_n.jpg

 » La vie est une tragédie : autant la vivre en comédie. »

(L’homme qui voyait à travers les visages – Éric-Emmanuel Schmitt)

Publié dans Citation du jour, Non classé | Laisser un commentaire

Le jour de la gentillesse ?

14980815_10157599672100328_5261262098010445829_n

Le 3 novembre a été décrété comme étant la journée internationale de la gentillesse…c’est dire combien cela doit être une denrée rare pour la mettre ainsi de l’avant et vouloir la célébrer. Il est vrai que la gentillesse n’a pas nécessairement bonne presse parce qu’elle suscite la suspicion, le malaise. Trop souvent on la confond avec de l’hypocrisie, de la manipulation, de la duperie, de la séduction voire du flirt.

Bien sûr la gentillesse fait sourire certains d’un sourire en coin. De plus, on prétend qu’elle est l’apanage des faibles, des utopistes, des êtres déconnectés ainsi que des rêveurs.

Toutefois, il n’est point besoin d’instaurer d’une journée de la méchanceté ou de la violence car celles-ci ne manquent ni d’adeptes, ni d’attention et encore moins de médiatisation.

En effet, la méchanceté n’a pas besoin de promotion elle est déjà bien installée dans nos sociétés.

Ce matin comme à tous les matins dans le métro les gens se bousculaient et s’impatientaient en se lançant des regards mécontents…certains mêmes y allaient de gros jurons. Mon sourire devait semblait quelque peu provocateur ou niai… une seule personne m’a souri en retour. Les autres ne devaient pas savoir qu’il existait une journée de la gentillesse !

Elena

Image : Mujer en el mundo

Publié dans Message | Laisser un commentaire

Citation du 2 novembre 2017

 

11888055_806990256080274_7686170091601712763_n

LA FÉLICITÉ.

On ne peut pas être heureux sans y travailler durement. La félicité ne consiste pas à se tenir à l’abri du mal — ça, c’est être épargné —, elle débute après les coups. Subir un bombardement de violences, de déceptions, d’insultes, de félonies, de deuils, et néanmoins sourire, savourer… Il faut insérer la douleur dans la trame de nos jours. 

Or, s’appliquer au bonheur ne suffit pas. Pas seulement parce que la vie s’obstine à blesser, mais parce que le bonheur réside dans le silence de la pensée. Être heureux résulte justement de ne plus se demander si l’on est heureux, le ravissement venant de la disparition des questions. Comme le sucre fond dans l’eau, inquiétudes, doutes, interrogations se dissolvent dans l’euphorie. La béatitude se montre une faveur, laquelle dépend de nos préparations, mais s’en échappe, telle la grâce d’une danseuse ou d’un pianiste. De même que les exercices ne donnent pas le génie mais y contribuent, la sagesse ne procure pas le bonheur mais le prépare.

(Plus tard, je serai un enfant – Éric-Emmanuel Schmitt)

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 1 novembre 2017

13615316_10153955169203740_611448537748349014_n

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 30 octobre 2017

15826800_1242348339176748_363996119638183915_n

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

# Moi aussi : # Elles aussi

 

16298500_620706948115818_1143056087128764197_n (1)

J’ai une pensée toute spéciale pour toutes les victimes collatérales des comportements regrettables de ces prédateurs sexuels connus et inconnus qui pour quelques instants (parfois des instants qui s’éternisent des années) de plaisirs « égoïstes » font souffrir leurs semblables souvent pour une vie entière. Je pense aux familles, aux collègues de travail, aux amis. Soyons responsable de nos actes, de nos pensées, de nos vies, de notre société. Soyons responsable des postes de pouvoir qui sont des privilèges et font de nous des « influenceurs ». Soyons des adultes responsables par l’exemple que nous laissons aux générations à venir. Car les Jutras, Rozon, Salvail, Trump, Weinstein, ne sont que quelques-uns…Chacun a vu l’autre tombé se croyant être au-dessus de la mêlée… Respectons l’autre comme nous souhaitons être respectés…est-ce si compliqué ? Et pour ceux qui prétendrons que ce n’étaient qu’un jeu…soyons responsable de nos « JE ». Pour finir Monsieur Guy Lepage a bien raison d’exprimer ce matin que nous ne connaissons jamais tout à fait qui nous pensions connaitre. Je n’aime pas le terme culpabilité c’est pourquoi, je ne vais pas l’employer ici, car il n’y a rien de positif et constructif qui puisse en résulter. Toutefois, soyons responsable du mal mais également du bien que nous faisons au quotidien.

© Elena Martinez

Publié dans Pensée du jour | Laisser un commentaire

Citation du 28 octobre 2017

ext (7)

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 27 octobre 2017

fb9a3e040cca41c77ada01db3c16b1ac

La tendresse n’est pas un sentiment, mais une qualité de la communication, faite d’attentivité, de douceur et de chaleur que je propose à un moment donné, dans un échange donné, à une personne précise.

Quand la tendresse, devient la sève vivifiante et bienveillante d’une relation, elle nourrit chez chacun, la confiance, l’estime et l’amour de soi.

Jacques Salomé

 

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Pause…

8iohQLRKPckKwpDE5YijCI4buso

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Cite du 18 octobre 2017

16174679_1352770481455492_8351159879492601011_n (1)

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 17 octobre 2017

08f5ed865f7cbbbdc5f453c606b986b2

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Citation du 16 octobre 2017

3bf33d9ff3dfac1a18df5168aaa739b0

1. L’amour ce vit sans attendre, la peur est remplie d’attentes.

2. L’amour n’a aucune obligation, la peur est pétrie d’obligations. Lorsque l’on agit par obligation les résistances font souffrir et lorsqu’on faillit à ses obligations l’on se sent coupable.

3. L’amour est respectueux d’autrui et de soi-même, la peur ne respecte rien, pas même soi-même. Lorsque je m’apitoie sur mon sort je ne me respecte pas. quand je m’apitoie sur vous je ne vous respecte pas.

4. L’amour est patient, la peur est impatiente.

5. L’amour ne plaint personne, la peur n’est qu’apitoiements, surtout envers soi-même.

6. L’amour est détaché, la peur n’est qu’attachements et crainte de lâcher prise.

7. L’amour est bienveillant, la peur est trop centrée sur elle-même pour être bienveillante.

Don Miguel Ruiz

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire