Citation du 27 janvier 2021

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 26 janvier 2021

Notre peau écoute à sa façon par chacune de ses cellules:

« La communication peau à peau. Véritable nourriture affective des tout-petits (et des grands), reste un besoin vital à tout âge. Et ceux qui s’en défendent se privent ainsi des vitamines du corps, des fortifiants de l’âme. »

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 25 janvier 2021

Écoute ta petite voix intérieure…pour cela éloigne toi un instant de des bruits de ce monde !

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 24 janvier 2021

Publié dans Citation du jour | Tagué | Laisser un commentaire

Citation du 23 janvier 2021

Il faut Advenir plutôt que devenir…

Rémi Tremblay

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Un peu plus d’humanité…

Nous avons tous et toutes besoin d’un peu plus d’humanité…pour vous mes amis, amies, soeurs et frères d’ici ou d’ailleurs!

♥

Prends-moi simplement contre le tic-tac de ton cœur

Berce-moi d’une infinie douceur

Dépose un doux baiser sur mon front

Aussi léger que les ailes d’un papillon

Et je ressentirai pour un moment le bonheur

Oubliant pour un bref instant d’avoir peur…

Peur du monde qui sans répit s’agite alentour

Peur des rides que l’on nous annonce au visage fané des jours

Peur de ce siècle qui à force de pouvoir

Et d’apprendre à compter

Aura donnée à la gloire

La fixité d’un papier

D’un rang social, d’une position

Et jour après jour se battre pour demeurer au front

Être sans trêve le premier du peloton

Pour se faire entendre, pour se faire un nom

Pendant que des milliers d’anonymes comme toi et moi

Les oubliées, les sans voix

Tenteront sans grands éclats, sans grands tapages

De transmettre les vertus de la compassion et du partage

Alors…En attendant un peu plus d’humanité

Prends-moi tendrement dans le berceau de ton cœur

Pour que je puisse glisser lentement dans la torpeur

Du sommeil qui efface par son rêve et son espace

Des inégalités humaines toutes les traces

© Tous droits réservés, Elena Martinez

#meilleurhumainmeilleurdemain

Martin Latulippe, CSp

Publié dans Poésie humaniste | Laisser un commentaire

Citation du 21 janvier 2021

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 20 janvier 2021

Pas facile de faire taire notre ego !

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 19 janvier 2021

Une belle leçon de vie ! Merci Éditions parenthèses pour cette publication 😉

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 18 janvier 2021

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 17 janvier 2021

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Citation du 15 janvier 2021

J’ai fait ce rêve la nuit dernière

Nous avions désintégré la matière

Et tous réunis dans une immense spirale

Nous retrouvions notre nature première

Nous étions des milliards d’ions, d’une grande œuvre musicale

À notre plus simple expression, nous étions tous lumière!

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

UN DON SI RARE

L’ÉCOUTE AUTHENTIQUE est un don si rare, que de plus en plus souvent sont ceux qui payent des spécialistes de toutes sortes pour être écoutées.

Trop souvent, on écoute l’autre en s’occupant d’autre chose ou en se laissant distraire par un événement, une personne, un objet.

Trop souvent aussi, on écoute en ramenant tout à soi et en cherchant la moindre occasion d’intervenir pour prendre la place. C’est pourquoi lorsque survient un de ces moments privilégiés, durant lesquels un être humain se sent vraiment écouté cela peut provoquer un sentiment parfois si douloureux…car ces moments rarissimes mettent en lumière d’autres heures plus nombreuses, des jours, des années d’une possible solitude. Solitude parfois partagée à plusieurs et rendue muette à force d’incapacité à s’exprimer.

Selon moi, tout être humain mérite et a le droit d’être ENTENDU dans toute son humanité. C’est pourquoi que ce soit dans notre vie personnelle ou professionnelle il est presque vital de pouvoir se confier à des individus qui savent écouter et qui sont significatifs pour nous. Et surtout, dans lesquels nous avons une totale confiance.

© Texte, tous droits réservés, Elena Martinez

Publié dans Psychosocial | Laisser un commentaire

Citation du 14 janvier 2021

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 13 janvier 2021

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

IL EST DES JOURS…QUAND EST-IL POUR VOUS ?

Il est des jours où

il est difficile de se dire !

Il est des jours où

il semble impossible d’être entendu.

Oh! non pas d’inconnus ou d’étrangers

mais justement de ceux qui me sont proches,

de ceux aimés et aimants,

du moins,le disent-ils,

qui partagent ma vie

et l’intime de mon quotidien.

Il est des jours où

ce que je te dis te déstabilise,

ce que j’entends m’insécurise…

Il est des jours où

je te perds dans une simple parole

mal entendue,

qui ne rejoint ni

ta longueur d’onde émotionnelle,

ni ta sensibilité du moment.

Il est des jours où

je déclenche sans le savoir

une série de réponses stéréotypées,

de justifications, de condamnations

qui semblent sans appel.

Il est des jours où

Je me sens jugé, étiqueté, diminué et sans valeur.

Il est des jours où

je fonctionne aussi comme toi.

Et le plus terrible

est que je ne m’entends pas le faisant.

Que je le découvre plus tard,

trop tard,

quand tous deux, exténués,

nous ne gardons au plus précieux de nous,

que notre silence.

Quand nous nous accrochons à nos refus

comme à une bouée,

ultime protection contre la panique

de se perdre

.Il est des jours où

tu sors de moi et où

je sors de toi,

meurtri, abasourdi, désespéré

.Il est des jours où

après nos échanges stériles, dévitalisants,

nous nous perdons, chaque fois un peu plus

.Il est des soirs où

Je ne sais plus où

je déteste cette solitude à deux

qu’on appelle une relation proche.

Il est des matins où

.Il est des jours…seulement des jours.

Alors je m’appuie sur tous les autres jours,

des jours à inventer chaque jour, toi et moi pour construire ensemble un avenir à deux.

J.Salomé

Image: Shiori Matsumoto

Publié dans Poésie humaniste | Laisser un commentaire

Citation du 12 janvier 2021

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 11 janvier 2021

Qui nous connait depuis la naissance ?

Qui a connu les conséquences de nos négligences, de nos imprudences, de nos expériences ?

Qui a rit ou pleuré?

Qui a crié ou murmuré ?

Qui a voulu renaître ou disparaître ?

Qui a voulu changer ou se conformer?

Qui est celui que nous avons sacrifié au cours de toutes ces années ?

Publié dans Citation du jour | 1 commentaire

Citation du 10 janvier 2021

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

SI ON S’ÉCOUTAIT

« Où est allé tout ce monde qui avait quelque chose à raconter

.On a mis quelqu’un au monde, on devrait peut-être l’écouter… »

Harmonium

Nous entendons souvent parler d’écoute active, dans les médias, les bouquins de psychologies, dans les cours de service social, sans oublier lors des nombreuses conversations relatives à ce thème que nous avons à l’occasion avec nos proches, et pourtant…Écouter l’autre c’est aussi l’accompagner. Accompagner qui vient de l’ancien français compain (compagnon, copain) et qui signifie se joindre à quelqu’un, être présent auprès de lui. Il ne s’agit donc pas de diriger l’autre, mais plutôt d’aller à sa rencontre, là où il se trouve. De plus, nous écoutons vraiment quelqu’un que si nous avons conscience des limites de notre compréhension. Aussi écouter, c’est être toutes antennes sorties, réceptif à ce mystère qu’est l’autre. Voilà, ce que j’ai retenu d’une lecture d’un très beau livre de Marie Hennezel intitulé L’amour ultime, psychologie et tendresse dans la traversée du mourir : « Ce que nous pouvons apporter de plus précieux, c’est la profondeur de notre présence, la finesse de notre attention à l’autre ». Personnellement je crois, que plus notre présence est transparente, plus l’autre à de l’espace pour s’exprimer, pour être.Écouter, donc…écouter, c’est être disposé à faire le silence en soi pour n’entendre que l’autre. L’écouter dans ses doutes, ses espoirs, ses hésitations, ses peines, ses réussites, sans chercher à bousculer. C’est aussi accueillir la souffrance. De plus, nous pouvons dans notre accompagnement offrir notre regard sensible et ainsi permettre la résonance pour que l’écouté s’entende mieux et par ce fait, se comprenne davantage.

© Texte, tous droits réservés, Elena Martinez

Publié dans Articles | Laisser un commentaire

Écoute!

Celui qui se sent surveillé devient cent fois plus paranoïaque et dangereux que celui qui l’est réellement

.Jean Dion

Nous traversons présentement une crise planétaire importante et qui marquera l’histoire de notre humanité. Une période où l’écoute authentique à l’égard d’une situation mondiale fait défaut. C’est dans les grandes épreuves et catastrophes naturelles que nous avons pu constater la solidarité humaine. Et pourtant, qu’en est-il présentement ? Divisions, polarisation, dénonciation, peur…La traversée de cette sombre période ne pourra se faire sans une écoute plus humaine, déprogrammée et collective. Pour ma part, je m’accroche au quotidien à la moindre raie de lumière qui passe car que voulez-vous, je suis une idéaliste. Si l’être veut dire avoir foi que le meilleur peu émerger du pire, alors je le suis…Je connais l’ennemi invisible pour avoir cohabiter avec lui 9 semaines(COVID) et de temp en temp, il revient me visiter…Il est dangereux c’est vrai…mais notre manque d’empathie les uns à l’égard des autres et encore bien plus mortifère.

Elena

https://www.youtube.com/watch?v=ALv5qm46V5E&feature=share…

Publié dans Pensée du jour, Psychosocial | 2 commentaires

La petite soeur interactive (page) de DYNAMOTCOACHING: Dynamotcoaching en direct.

https://www.facebook.com/ElenaMartinez2020

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Citation du 8 janvier 2021

Publié dans Citation du mois | Laisser un commentaire

Petite pause temporaire et nécessaire…de retour en 2021 pleine d’entrain ♥

Publié dans Message | Laisser un commentaire

Mes souhaits pour 2021

Je souhaite :

Que les neiges de la nativité blanchissent toutes les peines et les pertes de 2020 et que le printemps voit refleurir tous nos rêves et nos espoirs en 2021.

Que la morosité planétaire et l’hypocrisie laisse sa place à la luminosité des cœurs aimants et solidaires.

Que les hommes et les femmes vivent harmonieusement une égalité durable et exemplaire.

Que cette période d’austérité et de débâcle financière laisse sa place à une nouvelle postérité.

Que la violence d’ici et d’ailleurs laisse sa place à plus de tendresse, de paix et de clémence.

Que les maladies se guérissent de tous leurs maux et laisse leur place à la santé et au renouveau.

Que les moins nantis de nos communautés et les chômeurs retrouvent leur place et la dignité qui leur revient afin que tous ensemble nous puissions bâtir une meilleure société.

Que l’intelligence collective et la justice se réveillent de sa torpeur et fassent entendre leur voix.

Et finalement que nous collaborions pacifiquement afin que tout un chacun puisse connaitre en 2021, le meilleur des heures.

JOYEUX NOËL ET UNE TRÈS BELLE ANNÉE 2021 !

Elena

Publié dans Message | Laisser un commentaire

Citation du 18 décembre 2020

Quand j’écris, qui écrit? D’où me vient l’inspiration, par dedans ou du dehors? Elle vient à moi comme par enchantement, mais elle nécessite que je prenne le temps de l’écouter, et ensuite de la transcrire. Cette parole m’appartient, dans le sens où c’est à moi de lui donner la forme nécessaire pour la rendre intelligible et cohérente, mais elle m’est donnée tel un cadeau que je reçois avec gratitude. De même me sont donnés des moments intenses de partage, de beautés à contempler, des émotions à échanger, des émerveillement à vivre.

Catherine Bensaid

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 17 décembre 2020

FAIRE SILENCE

« Tu accorderas du temps au silence, Tu ne te laisseras plus envahir par le bruit Assourdissant de ton âme en souffrance. Tu poseras les armes de ta lutte intérieure Pour trouver en toi, par toi, avec toi La paix si nécessaire à ton cœur »

Pour toi Esperanza, Feliz cumple…Te quiero! ♥

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 15 décembre 2020

Bain de ciel et de lumière

D’espoir à s’en noyer tout entier dedans

Bain de source, devenu rivière

Où rafraîchir nos différents

Elena

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 14 décembre 2020

Je veux savoir si tu peux vivre avec l’échec, le tien ou le mien. Et malgré cela rester debout au bord du lac et crier : « Oui ! » au disque argenté de la lune. Je ne m’intéresse pas à l’endroit où tu vis ni à la quantité d’argent que tu as. Je veux savoir si après une nuit de chagrin et de désespoir, tu peux te lever et faire ce qui est nécessaire pour les enfants. Je ne m’intéresse pas à ce que tu es, ni comment tu es arrivé ici. Je veux savoir si tu peux rester au centre du feu avec moi, sans reculer. Je ne m’intéresse pas à ce que tu as étudié, ni où, ni avec qui .Je veux savoir ce qui te soutient à l’intérieur, lorsque tout le reste s’écroule .Je veux savoir si tu peux être seul avec toi-même, et si tu aimes véritablement la compagnie de tes moments vides.

Oriah Mountain

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 13 décembre 2020

« On ne se sent pas tout à fait à son aise tant qu’on ne s’est pas rencontré avec soi-même, tant qu’on ne s’est pas heurté à soi-même ; si l’on n’a pas été en butte à des difficultés intérieures, on demeure à sa propre surface; lorsqu’un être entre en collision avec lui-même, il en éprouve après coup, une impression salutaire qui lui procure du bien-être. »

Jung, L’homme à la découverte de son âme

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 12 décembre 2020

« Je n’avais jamais noté combien l’âge nous rend libres. A vingt ans, nous sommes le produit de notre éducation, mais à quarante ans, enfin, le résultat de nos choix – si nous en avons fait. »

Eric-Emmanuel Schmitt

Publié dans Citation du jour | 1 commentaire

Citation du 10 décembre 2020

« On ne voit en apparence qu’injustices sur la terre. Les uns ont tout – santé, beauté, richesses, talents, vertus – et d’autres très peu. Mais, en réalité, rien de ce que les humains ont reçu à la naissance ne leur a été donné par hasard, de façon arbitraire. Tout ce qu’ils possèdent aujourd’hui, ils ont travaillé dans leurs autres incarnations pour l’obtenir et, aussi bien dans le plan matériel que dans les plans psychique et spirituel, la Justice cosmique leur a distribué des dons équivalents à leurs efforts. Tout ce que nous possédons est donc la conséquence de nombreuses vies d’efforts. Mais attention, cela ne nous est pas donné définitivement. Pour conserver cet acquis dans les prochaines incarnations, c’est à chacun de s’en servir raisonnablement et, surtout, d’en faire bénéficier les autres. Tous les dons que nous avons reçus à la naissance, nous devons les faire fructifier, et la meilleure façon de les faire fructifier, c’est de les utiliser non pas seulement pour nous mais aussi pour aider les autres, en cherchant à faciliter leur évolution. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 9 décembre 2020

«Personne d’autre que toi n’a accès au monde que tu portes en toi; tu es son gardien et son entrée. Personne d’autre ne peut voir le monde de la manière dont tu le vois. Personne d’autre ne peut sentir ta vie de la manière dont tu la sens. Il est donc impossible de comparer deux personnes car chacune se tient sur un terrain extrêmement différent.»

John O’Donohue

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Lancement page Facebook DYNAMOTCOACHING EN DIRECT!

Bonjour à vous tous et toutes,


J’espère qu’en ces temps d’incertitudes, la santé est au rendez-vous et que l’optimisme ne vous fait pas défaut.


De meilleurs jours sont à venir assurément. Gardons courage !


Le 8 janvier prochain, je vais lancer sans faire grand tapage une nouvelle page Facebook : DYNAMOTCOACHING EN DIRECT : celle-ci se veut, la version interactive de mon site web dynamotcoaching.com qui célébrera sa cinquième année d’existence.


Je suis bien consciente que vous êtes sollicités (es) de toutes parts alors en ce qui me concerne, cela restera une invitation que vous pourrez décliner sans que cela n’affecte notre relation. Dynamotcoaching en direct vous proposera des articles sur des thèmes concernant, la communication, les relations interpersonnelles, les blessures identitaires… en gardant toutefois, comme trame de fond le pouvoir des mots.


Voilà, c’est donc un rendez-vous ! Merci à tous ceux et celles qui ont déjà adopté ma page poétique Éclats de vers, comme quoi les mots ont tracé mon chemin de vie, tant les mots qui furent dit, que les non-dits. Les « maux-dits » que les mots qui nous édifient.


À tout bientôt,


Elena

Publié dans Message | Laisser un commentaire

Citation du 8 décembre 2020

« La pire des pauvretés n’est pas dans ce qui nous manque mais dans l’ignorance de ce que nous avons. » Jacques Salomé

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 7 décembre 2020

« J’ai toujours su qu’au plus profond du cœur de l’homme résidaient la miséricorde et la générosité. Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion. Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le cœur de l’homme que son contraire. Même aux pires moments de la prison, quand mes camarades et moi étions à bout, j’ai toujours aperçu une lueur d’humanité chez un des gardiens, pendant une seconde peut-être, mais cela suffisait à me rassurer et à me permettre de continuer. La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre. »

Nelson Mandela

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 6 décembre 2020

« Je ne suis qu’une goutte d’eau parmi des milliards de trombes d’eau. Tout ce que je croyais être ou représenter s’éveille à son inconsistance. »

Yasmina Khadra-L’équation Africaine.

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 5 décembre 2020

« Et il n’est rien de plus beau que l’instant qui précède le voyage, l’instant où l’horizon de demain vient nous rendre visite et nous dire ses promesses. »

Milan Kundera

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 3 décembre 2020

Vivre, c’est se réveiller la nuit dans l’impatience du jour à venir, c’est s’émerveiller de ce que le miracle quotidien se reproduise pour nous une fois encore, c’est avoir des insomnies de joie.

P.E Victor

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation 1 décembre 2020

Je ne sais pas où je vais mais je marche mieux quand ma main serre la tienne…

Alfred de Musset

Publié dans Citation du mois | Laisser un commentaire

Citation du 30 novembre 2020

Le temps est le même pour chacun mes amis, d’ici ou de l’autre rive, n’existe que « L’INS-TEMPS » et il est à la fois en mouvance, qu’immuable…La preuve en est que si la terre venait à exploser…Nous partirions tous en même temps mais pas nécessairement à la même heure 😉

Elena Martinez

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 29 novembre 2020

« Il n’existe que deux façons de vivre votre vie. L’une comme si rien n’était un miracle. L’autre comme si tout était un miracle. »

Albert Einstein

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 28 novembre 2020

L’empathie c’est, à la vitesse de l’éclair, sentir ce que l’autre sent et savoir qu’on ne se trompe pas, comme si le cœur bondissait de la poitrine pour se loger dans la poitrine de l’autre.

Christian Bobin

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 27 novembre 2020

Réussir ce n’est pas toujours ce qu’on croit. Ce n’est pas devenir célèbre, ni riche ou encore puissant. Réussir c’est sortir de son lit le matin et être heureux de ce qu’on va faire durant la journée, si heureux qu’on a l’impression de s’envoler. C’est travailler avec des gens qu’on aime. Réussir, c’est être en contact avec le monde et communiquer sa passion. C’est trouver une façon de rassembler des gens qui n’ont peut-être rien d’autre en commun qu’un rêve. C’est se coucher le soir en se disant qu’on a fait du mieux qu’on a pu. Réussir c’est connaître la joie, la liberté et l’amitié. Je dirais que réussir, c’est aimer.

Fame

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 26 novembre 2020

Le Dieu que je vénère ne déclenche ni pensées ni actions négatives. Il éclaire, il apaise, il produit de l’amour. Loin d’augmenter les fissures ou d’amplifier les divisions, il nous fait pénétrer dans l’unité et l’harmonie du Tout. Il nous remplit de reconnaissance, pas de jalousie. Il comble nos frustrations ou nous signale leur ridicule. Il nous agrandit au lieu de nous rapetisser, tout en nous ramenant à une humilité modeste. Ce Dieu là n’exige pas qu’on tue mais qu’on aime et qu’on perpétue la vie.

( L’homme qui voyait à travers les visages – Éric-Emmanuel Schmitt)

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 23 novembre 2020

Publié dans Citation du jour | 2 commentaires

Entretien avec la poétesse Elena Luz Martinez

Elena Martinez

Entretien de avec la poétesse hispano-canadienne Elena Martinez.

Qui est Elena Luz Martinez?

Elena Luz Martinez est une poétesse canadienne d’origine espagnole. Elle vit au Canada depuis l’âge de six ans. Elle a fait ses études à l’université de Laval au Québec. Elle exerce la fonction de conseillère psycho-sociale au centre des femmes de Montréal .Quelques-uns de ses poèmes ont été écrits en duo avec le poète marocain Mohamed El Qoch. Et ce choix de l’écriture en commun avec un poète donné ne s’explique que par l’existence de points communs dans la conception de la nature et des fonctions de l’art poétique .Et les principaux traits d’union sont apparemment au nombre de deux: le premier est le romantisme combatif au sens où l’entendaient les poètes romantiques arabes et à leur tête Gibrane Khalil Gibrane et Aboulkacem Chebbi .Et cela se manifeste dans les tableaux désolants qu’elle brosse de l’atroce situation dans laquelle se débat l’humanité et son choix de se tenir aux côtés des damnés de la terre mais ,fragilisée sans doute par sa sensibilité romantique extrêmement vive , elle ne tarde pas, comme Gibrane et Chebbi, à se cloitrer dans une sorte de solitude contemplative .Le second point commun est la projection dans le futur, par le biais du rêve, d’un monde paradisiaque où les maux dont se plaint le poète céderont leur place au bonheur et à l’extase .Stylistiquement, son écriture se caractérise par l’usage massif du procédé de l’accumulation , au moyen duquel elle fait déferler des cascades d’images à un rythme très rapide , créant une impression de prodigalité et de profusion

.Question 1 : Vous êtes canadienne d’origine espagnole et vous écrivez en langue française. Avez-vous gardé une relation quelconque avec votre pays et votre culture d’origine ?

Elena Martinez :Tout d’abord professeur Salah Ben Amor, je tiens vous remercier très sincèrement pour la pertinence et le sérieux de vos questions qui témoignent de votre respect et de votre intérêt pour la poésie et pour les auteurs qui vous la confie. Et ce, en faisant abstraction du genre, de la provenance, de la culture, de l’âge, de la croyance religieuse ainsi que du statut social, pour ne faire la lumière que sur ce lien commun qui nous rassemble tous ici, soit notre amour de la poésie. Pour répondre adéquatement à cette première question, à l’instar d’Amin Maalouf dans son essai « Les identités meurtrières », je dirai que je ne crois pas être issue d’une identité unique, mais bien d’identités multiples. Il est vrai que je suis d’origine espagnole par le sang, par mes racines, sans oublier mon tempérament latin. Cependant, je me sens également française pour avoir fait entre autres choses l’apprentissage du français en France. Le français, cette langue à la fois complexe que nuancée qui a insufflée n moi la passion des mots, de la poésie, de l’écriture. Cependant, je suis également québécoise et nordique par le cœur et par la raison, car le Québec demeure ma terre d’accueil. Pourtant, il reste que j’ai une affection particulière pour ma langue maternelle, l’espagnol puisqu’elle me ramène au meilleur des heures, celles du berceau et des bras remplis de tendresse de ma grand-mère, Esperanza (Espoir). J’ai d’ailleurs dans mes tiroirs, une multitude de poèmes écrits en espagnol. En vérité, je suis avant tout une citoyenne du monde, une réalité de plus en plus répandue dans cette ère de la mondialisation.

Question 2 :Vous avez publié vos deux recueils de poésie en France. Peut-on en conclure que l’ambiance culturelle au Canada n’est pas ou peu propice à l’éclosion et l’encouragement des talents dans le domaine poétique ?

Elena Martinez : En effet, comme le soulignait si justement le poète Mohammed El Qoch, les maisons d’éditions canadiennes soutiennent davantage la prose à la poésie. Mais il faut comprendre également que la culture et l’art comme dans bien des pays en cette ère technologique et économique n’est pas le cheval de bataille du gouvernement en place, pas davantage que celui de ses prédécesseurs. Toutefois, il faut admettre que depuis quelques années la poésie a gagné auprès de la population un nouvel engouement et devient tristement une« tendance ». Oui, tristement car est-ce dire que cet intérêt pour la poésie n’est que passager ? Et pourtant, le Québec a connu et connais encore de grands poètes et de grandes poétesses qui sont devenus auteurs, et interprètes transposant les vers en strophes de chansons. Il semble facile d’oublier que toutes les chansons sont avant tout des poèmes et qu’il en est ainsi, depuis la nuit des temps.

Question 3 :Un bon nombre de vos poèmes vous placent dans ce qu’on peut appeler« le romantisme combatif » dont la caractéristique première est de se tenir aux côtés des damnés de la terre. Croyez-vous que la poésie est capable de délivrer l’humanité de ses maux et de ses souffrances ?

Elena Martinez : Excellente question. Pour être honnête, j’ai toujours eu un regard poétique sur la vie, il est exact d’exprimer que j’ai une âme romantique voire utopique…c’est-à-dire, en ce qui me concerne, que j’ai une prédisposition naturelle à percevoir et ressentir l’âme des êtres et de la vie dans ses profondeurs. De plus, j’ai un amour sans borne pour mon prochain qui va de pair avec ma douleur devant les injustices inhérentes à notre humanité. Pour moi l’écriture est une respiration essentielle qui permet l’émergence de mes questionnements, de mes incompréhensions, mais également de la beauté qui trouve toujours une brèche dans le plus noir des noirs pour éclairer notre monde et le montrer sous un angle différent. Je crois que la poésie sans avoir le pouvoir de délivrer l’humanité de ses maux et de ses souffrances nous tend les clés d’une dimension souvent négligée et pourtant essentielle à notre évolution, celle du ressenti, celle de l’esprit, celle de l’âme tout autant que celle de notre imaginaire créatif. Ici, je vais partager les propos de l’animatrice, Madame Pascale Seys qui dans le cadre d’une émission sur la station Musiq’3 RTDF fait état d’une recherche récente du quotidien britannique, Le Guardian, portant sur l’importance de la poésie et se questionnant sur la manière dont les poètes pouvaient illuminés les moments les plus sombres de notre vie. La réponse confine à l’évidence dit-elle :« Dans un monde épris d’ivresse technologique jusqu’au déséquilibre. Dans un monde où tout s’évalue, s’achète et se vend. La poésie a des vertus psychologiquement stabilisantes. La poésie apaise, elle nous soutient et elle nous enracine, mais pourquoi? Parce que la poésie c’est une voix, c’est la voix d’un autre en nous qui lorsque nous la lisons ou méditons un vers ou une ligne de prose en sortant de l’impératif de la rentabilité ou de ce qui doit être utile à quelque chose. Cette voix venue d’ailleurs devient en nous-mêmes intériorisée en répondant utile et fidèle, car la poésie que nous faisons l’effort d’apprendre demeure en nous pour toujours. Elle nous nourrit dans les couches profondes en même temps qu’elle nous décentre. La poésie est en ce sens, le mode d’emploi du monde. ».

Question 4 : Une autre caractéristique non moins marquante de votre poésie : c’est la grande dimension humaine qui s’en dégage. Ya –t-il une relation entre cette dimension et votre fonction entant que conseillère psychosociale au centre des femmes de Montréal ?

Elena Martinez : Sans aucun doute, je suis ce que j’écris et j’écris ce que je suis, entre les deux pas de décalage notable. Ma poésie ne pourrait être autre qu’humaniste en raison de ma fonction de conseillère et de la dimension psychosociale propre à mon parcours tant personnel que professionnel.

Question 5 :Venons maintenant à l’expérience de l’écriture en duo avec le poète marocain Mohammed El Qoch. Savez-vous que ce genre d’écriture ne peut réussir que s’il y a des points communs entre les deux poètes qui écrivent les mêmes textes ? Qu’en pensez-vous ?

Elena Martinez :Vous avez parfaitement raison, je suis convaincue que Mohammed et moi avons des âmes apparentées pour qu’il soit si facile à nos quatre mains de s’unir dans des envols poétiques virtuels (mais si réels) aussi respectueux qu’harmonieux où même les proches nous connaissant l’un ou l’autre ne peuvent deviner qui a écrit tel vers ou tel autre. Comme l’a si joliment exprimé l’écrivain Paul Éluard : Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous. Je suis convaincue, que ce précieux cadeau du destin est arrivé à point nommé pour les deux. Pour ma part, je lisais et admirais déjà la poésie de Mohammed. Étant de nature réservée, j’ai été tout d’abord déstabilisée par sa demande, ne croyant pas être à la hauteur de son indéniable talent, il m’a permis par sa patience, gentillesse et respect à me faire confiance, à risquer la beauté de nos quatre mains en toute humilité. D’ailleurs, plusieurs de ces poésies en duo sont encore inédites, car nous avions le projet dans faire un recueil, elles dorment chacune dans leur couffin virtuel.

Question 6 : Avez-vous lu les poèmes que Mohammed El Qoch avait écrits avec la poète française Maryjoe Cassandre Danton et la poète uruguayenne Janice Montouliu.Si oui y avez-vous trouvé des différences avec les poèmes qu’il a écrits avec vous ?

Elena Martinez : Oui, et toujours avec un grand plaisir. Ce sont deux poétesses adorables et très talentueuses. Des différences, il y en a toujours et c’est bien là que réside la beauté de la poésie d’être multidimensionnelle. Nos mains et nos esprits sont libres de s’unir dans l’écriture avec d’autres mains ou d’écrire en solo. Ceci dit, c’est toujours un grand privilège et une expérience unique pour moi de joindre les miennes à celles du poète et artiste-peintre qu’est à mes yeux Mohammed.

Question 7 : Vous venez d’entreprendre une nouvelle expérience en écrivant des contes pour enfants .Est-ce une expérience passagère ou bien comptez-vous la continuer ?

Elena Martinez : J’adore le monde de l’enfance et selon moi, les enfants sont des poètes nées et c’est pourquoi, c’est avec un grand privilège et immense plaisir que je vais continuer d’écrire pour eux des contes ou comptines poétiques en collaboration avec la merveilleuse et très douée illustratrice, Daniela Zekina.

Question 8 : Vous avez lu notre anthologie Analectes de poésie mondiale dans laquelle vous aviez été retenue .Que pensez de la poésie arabe qui y a été traduite en langue française ?

Elena Martinez :Je pense que la poésie doit se faire accessible pour tout un chacun. C’est pourquoi je suis vraiment heureuse de pouvoir lire et apprécier à sa juste mesure la beauté intemporelle de la poésie arabe.

Question 9 :Êtes-vous satisfaite du service que le facebook vous apporte en tant que poète ?

Elena Martinez :Le réseau social Facebook a ses forces et ses points à améliorer. Ceci dit, je suis satisfaite puisqu’il m’a permis de rencontrer des personnes exceptionnelles.

Question10 :Quels sont vos projets proches et lointains ?

Elena Martinez :J’ai toujours plus d’un projet sur ma planche de travail : des contes ou comptines poétiques originaux pour enfants de tous âges. Un écrit de développement personnel pour adultes (outil de connaissance de soi). Un projet de recueil de poésies avec des éditeurs québécois. Et surtout, poursuivre ma contribution humanitaire en accompagnant à mon humble mesure mes prochains dans le développement de leur plein potentiel.

Mohamed Salah Ben Amor pour la revue CULMINANCE et les Éditions ICHRAQ

Publié dans Lectures et liens | Laisser un commentaire

Citation du 22 novembre 2020

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 20 novembre 2020

« L’amour est porteur d’une énergie extraordinaire, il peut dynamiser ou dynamiter n’importe quel projet de vie. »

Jacques Salomé

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire

Citation du 19 novembre 2020

Une petite pensée positive le matin peut changer ta journée entière !

Publié dans Citation du jour | Laisser un commentaire